La salle de sieste : génératrice de productivité ?

Le rythme de travail actuel et le style de vie ont un impact certain sur la qualité du sommeil. C’est pourquoi la somnolence au travail est très fréquente, surtout aux premières heures de l’après-midi, après le déjeuner. Cette accumulation de fatigue a néanmoins des conséquences sur la productivité. Ainsi, de plus en plus d’entreprises proposent une salle de sieste à ses employés. Mais quels en sont les bienfaits ?

Les avantages de la sieste

Selon les études menées par un cabinet médical privé en 2016, une sieste quotidienne de 10 à 30 minutes permet de rétablir la vigilance, d’améliorer les performances et de réduire considérablement les erreurs et les accidents. La productivité est donc reboostée. La mémoire des employés est plus vive, ce qui contribue à améliorer les performances, surtout pour ceux qui doivent jongler entre plusieurs tâches. Une étude de la NASA montre en effet qu’une sieste permet une amélioration de 16% du temps de réaction des pilotes durant les vols longs courriers. La sieste permet également de réduire le stress et de favoriser la bonne humeur. C’est essentiel pour bien faire son travail.

La fin de la marginalisation de la sieste au bureau

Selon une étude réalisée en 2011 par un organisme de santé au travail, de plus en plus d’employeurs proposent une salle de sieste. Les managers commencent en effet à reconnaître les avantages de la sieste au travail, que ce soit ceux des grandes compagnies ou les petites entreprises locales. D’ailleurs, certaines compagnies proposent des équipements de sieste dernière génération pour équiper les entreprises. Les équipements de sieste au travail représentent aujourd’hui un véritable marché, car de plus en plus d’entreprises comprennent les avantages de cette pratique.

Les conditions optimales de la sieste

Il faut néanmoins être attentif sur la durée et le timing de la sieste. Elle doit durer un quart d’heure ou une demi-heure maximum pour ne pas perturber votre cycle du sommeil. Un sommeil trop profond conduit en effet à une légère sensation de léthargie. Quant au timing, le meilleur moment pour faire la sieste se situe entre 13h et 15h. Après le déjeuner, notre organisme est généralement un peu endormi. Si vous attendez trop tard dans la journée, vous risquez de perturber votre routine de sommeil nocturne. Vous devez également choisir un emplacement adéquat pour votre sieste, à défaut de salle spécifique. Il doit être tranquille et confortable pour la qualité de votre sommeil.

Proposer des activités sportives pour le bien-être des salariés
Les avantages sociaux : récompenser les salariés