La santé mentale au travail

D’après l’Institut National de Recherche et de Sécurité, un tiers des travailleurs en Europe est atteint de problèmes de santé mentale au travail. Dans cet article, nous vous proposons de découvrir les facteurs qui influencent la santé mentale, les moyens de détections et de prévention.

Quels sont les principaux facteurs qui influencent la santé mentale ?

La première source de défaillance de la santé mentale au travail est le manque de reconnaissance. En effet, les salariés qui travaillent dur, mais dont leur qualité ou leurs efforts ne sont pas reconnus connaissent une situation de stress et de détresse émotionnelle importante. À long terme, cette situation peut facilement conduire à un burn-out ou à un déséquilibre mental. Une charge de travail trop importante ainsi que des conditions précaires peuvent aussi influencer la santé travail. Que ce soit un environnement malsain, un rythme de travail adhérent ou encore des relations conflictuelles au bureau, tous ces éléments ensemble influent directement sur le mental des salariés. De longues heures de travail et des horaires irréguliers en font également partie. Enfin, le manque de motivation, qui n’est pas toujours lié au salaire, mais plutôt à la valorisation du travail, entre également parmi les principaux facteurs qui influencent négativement la santé mentale d’un travailleur.

Est-il possible de détecter ces problèmes avant qu’ils s’installent ?

Il faut être attentif à certains signes physiques et moraux. Tout le monde a déjà remarqué un collègue qui change subitement d’humeur. C’est un signe avant-coureur. D’autres symptômes peuvent également alerter l’entourage comme l’extrême fatigue émotionnelle ou physique, les traits tirés qui persistent ou encore un manque de conviction ou de motivation au travail. Au vu du nombre de dépression et de burn-out constatés dans le milieu du travail, certaines entreprises collaborent avec des institutions médicales qui fournissent des tests afin de déterminer le niveau de stress d’un individu. Pour ce faire, un échantillon de salive est prélevé en vue d’en évaluer le taux de cortisol, qui est l’hormone du stress.

Comment éviter les problèmes de santé mentale au travail ?

La prévention est la meilleure des solutions. Aujourd’hui, une des solutions pour éviter ces problèmes est d’instaurer des programmes de relaxation, de méditation ou de massage. Bien qu’efficaces à court terme, ces dispositions n’agissent pas sur le long terme. Dans ce cas, il est préférable d’intervenir sur les conditions et sur l’organisation du travail. Les entreprises doivent ainsi s’engager dans la juste répartition des charges de travail et à la reconnaissance des efforts des salariés pour pousser leur motivation.

Les droits de la santé du travail : une obligation de l’entreprise
Entreprise : déployer un programme santé