Poubelle tri sélectif : comment définir la meilleure organisation pour optimiser le tri de ses déchets ?

poubelle tri sélectif, poubelle de tri, poubelle tri, poubelle de bureau, poubelle de tri sélectif, poubelle de recyclage

Les entreprises et organisations sont désormais dans l’obligation de trier leurs déchets à la source, depuis l’instauration du décret n°2016-288 du 10/03/2016.  Attention, depuis le 01/01/2018, le décret s’est élargi aux entreprises de plus de 20 salariés.  Ces dernières doivent respecter l’obligation règlementaire de la collecte de tri des déchets dite “5 Flux”. En d’autres termes, elles doivent trier leurs déchets à la source et ainsi organiser leur collecte séparément afin de favoriser leur réutilisation et leur recyclage pour réduire notre impact environnemental. Alors comment organiser son tri sélectif au sein de son organisation ? Eléments de réponse.


Réalisez un diagnostic déchets (audit) afin de déterminer 3 éléments primordiaux : lieux, cibles et déchets.

 

1. Quels types de déchets vont être collectés et triés ?

 

  • Déterminer la nature des déchets que vous devez traiter : cela va définir les flux à mettre en place
  • Réaliser une cartographie des flux de déchets au sein de votre entreprise

 

Au-delà du simple tri papier / plastique, certaines organisations auront des besoins plus spécifiques.


En effet, les déchets organiques, les cartouches d’encre, le métal, les piles, les gobelets, les cigarettes, les canettes, les capsules de café…

 

Les poubelles de tri spécifiques entreront alors en jeu : le recyclage en entreprise est devenu simple et ludique car il y a une poubelle pour chaque déchet. !

Enfin, point important à prendre en considération : le tri sélectif ne peut fonctionner qu’en obtenant l’adhésion des utilisateurs, pour cela vos points de collecte doivent être à la fois attractifs, ludiques pratiques et faciles d’utilisation. Si ce n’est pas le cas, les utilisateurs ne feront pas l’effort de trier leurs déchets.

 

2. Quelles vont être les cibles, les utilisateurs des collecteurs ?

 

Comptabilisez le nombre de collaborateurs présents sur le site, afin d’identifier le volume de déchets générés par votre entreprise.

Ainsi, cela déterminera le système de tri sélectif à mettre en place, à savoir qu’à partir de 15/20 personnes, mise en place d’îlot de tri.

 

Exemple : pour une entreprise de 200 personnes, 10 îlots seront nécessaires.

 

A l’inverse, pour une TPE, une corbeille individuelle par salarié placée sous un bureau sera suffisante. 

 

 
3. Le lieu : où seront installées les
poubelles de tri sélectif ?

 

Voici la première question à se poser !

Définissez les emplacements les plus pertinents, identifiez les zones afin de déterminer où les bornes de tri sélectif vont être installées. 

 

A l’instar d’un placement de produit dans un supermarché, le placement de la poubelle tri sélectif  est essentiel quant à son efficacité future : en effet, les utilisateurs doivent pouvoir y accéder facilement et rapidement, sinon ils n’apporteront pas leurs déchets.

 

L’emplacement va également définir le design et la matière de vos collecteurs, le besoin n’étant, par exemple, pas le même dans un atelier que dans un siège administratif d’une multinationale.

Voici une liste non exhaustive de lieux stratégiques pour vos poubelles tri :

  • Salles de pause
  • Zones d’impressions : là où se trouvent les imprimantes, photocopieurs, destructeurs de documents… 
  • Toilettes
  • Salles de restauration
Commander des tampons pour entreprise en ligne
Pourquoi acheter un stylo à bille de haute qualité ?